Se protéger du moustique tigre

Attention aux moustique tigre en Ville !

Agissons tous ensemble !

 

Les actions menées par les citoyens (suppression des eaux stagnantes, couverture des réservoirs d’eau, mesure à prendre en revenant de voyage…) sont primordiale pour limiter l’expansion du moustique sur notre territoire, chaque moustique ne se déplaçant pas au-delà de 150 mètres de son lieu de naissance.

 

 

Les signalements citoyens pour détecter le moustique tigre.

 

Les signalements citoyens via le site https://signalement-moustique.anses.fr permettent de détecter le moustique tigre dans des communes non surveillées activement, et parfois de façon précoce dans les communes surveillées activement.

 

Un programme de surveillance du moustique tigre en Aveyron.

 

Actuellement l’ARS établit un programme de surveillance du moustique tigre en Aveyron qui se traduit par le déploiement de 38 pièges pondoirs et un piège à adulte répartis sur notre territoire selon les zones communales déjà colonisées, selon la fréquentation touristique et selon les sites dits « sensibles » comme les hôpitaux et les points d’entrée du territoire comme l’aéroport de Rodez (lieux déterminés à l’issue d’échanges entre l’ARS, ALTOPICTUS (prestataire privé assurant le suivi géographique et épidémiologique) et Aveyron Labo (laboratoire départemental assurant la pose et dépose des pièges).

Le début de la saison de surveillance s’étale de mai à novembre.

Dans le cadre de la lutte antivectorielle (LAV), les pièges installés en zone colonisée, au niveau des sites sensibles ou des sites touristiques notamment, permettent la mise en place d’une éventuelle opération de désinsectisation.

 

Comment se protéger du moustique tigre ?