Santé

Millau santé

Contre le projet de l’Agence Régionale de Santé (ARS), qui envisageait de fermer notre maternité, je me suis engagé dans une bataille, avec les moyens dont dispose la ville et avec l’aide des réseaux sociaux.
Ainsi, la mobilisation générale du personnel hospitalier et des syndicats, de toute l’équipe municipale, des élus locaux de notre territoire, du secteur économique (commerçants, entreprises, professions libérales) a payé. Toutefois, nous devons rester vigilants.
En effet, si nous avons acquis un sursis, nous devons tout mettre en œuvre avec nos collègues Saint-affricains, pour construire un projet de soins hospitaliers équilibré, à l’échelle du Sud Aveyron. L’épée de Damoclès, que détient l’ARS, n’est tenue qu’à cette seule condition.

Défendre la maternité, c’est défendre une unité vitale de notre centre hospitalier, vitale pour notre ville, vitale pour l’ensemble notre territoire.

Ces efforts, ces décisions, ces combats sont souvent difficiles, nécessaires et indispensables.
Ils le sont pour Millau, car mon engagement est pour Millau.

Christophe SAINT-PIERRE
Maire de Millau

INFOS PRATIQUES

POURQUOI IMPLANTER DES DÉFIBRILLATEURS À MILLAU ?

L’arrêt cardiaque ou mort subite de l’adulte se traduit par l’arrêt de la circulation sanguine et de la respiration. Une intervention rapide peut faire repartir le cœur et éviter de lourdes séquelles.

Ici Implantation géographique des défibrillateurs à Millau