Terre de Jeux 2024

Millau, Terre de Jeux 2024

L’AMF et le Comité d’organisation des JO Paris 2024 ont dévoilé la liste des 500 premières communes labellisées « Terre de jeux 2024 », dont Millau fait parti.
Ce mercredi 20 novembre, lors du 102e Congrès des Maires qui se tient actuellement à Paris, le Maire de Millau a reçu confirmation que la cité du gant était labellisée « Terre de Jeux 2024 ». A cette occasion, Christophe Saint Pierre a rencontré le Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques Tony Estanguet et la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu.
Le label « Terre de Jeux 2024 » permet à toutes les collectivités territoriales d’initier et de partager de nombreuses activités en relation avec les Jeux Olympiques et de s’impliquer dans un projet national.
 

Une opportunité

Terre de Jeux 2024 est un label destiné à tous les territoires : communes, intercommunalités, départements, régions, en France métropolitaine et dans les territoires d’Outre-mer.Il valorise les territoires qui souhaitent mettre plus de sport dans le quotidien de leurs habitants et s’engager dans l’aventure des Jeux, quels que soient leur taille ou leurs moyens.

En 2024, la France accueillera le monde à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques. Notre ambition est que le pays tout entier vibre et se rassemble pendant les semaines de compétition, et qu’une dynamique se crée dès aujourd’hui dans tous les territoires. La fête sera plus belle si elle est partagée. L’héritage sera plus fort s’il est co-construit. C’est tout le sens de ce label Terre de Jeux 2024 que nous proposons aux collectivités territoriales

Une ambition : mettre plus de sport dans le quotidien

Devenir Terre de Jeux 2024, c’est :

Célébrer les Jeux au sein du territoire, organiser des célébrations dans le respect de l’environnement, ainsi que proposer des manifestations ouvertes au plus grand monde

Programmation

Semaine Olympique et Paralympique

"Paris 2024, mettons plus de sport dans le quotidien des Français" !

 

La semaine olympique et paralympique (SOP)est dédiée à la promotion de la pratique sportive chez les jeunes.

 

Suite à l'obtention du Label«Terre de Jeux 2024», la Ville de Millau organise pour la première fois une semaine complète sur ce thème, mobilisant agents municipaux et plateaux sportifs pour conduire des actions dans le temps scolaire et périscolaire.

 

Un programme à destination des écoles primaires a été établi conjointement par les services de l'Éducation Nationale et de la Ville de Millau : Sur le temps scolaire :

‐ Sensibilisation de tous les enfants par les professeurs des écoles et ETAPS de la Ville aux valeurs des jeux olympiques et paralympiques dans le respect des programmes,

‐ Exposition de panneaux prêtés par le CDOS dans chaque école,

Pour les CP et CE1 (500 enfants concernés) :

‐ Pratiques sportives et artistiques (fabrication, en amont de la rencontre, d’un drapeau car chaque classe représente un pays, et travail artistique sur les logos olympiques (anneaux, Tokyo 2020 et Paris 2024),

­‐ Organisation d’un mur olympique avec dépôt des productions réalisées par les enfants au gymnase Paul Tort.

Lundi 3 et 4 février, toute la journée :

Pratiques sportives dans les écoles privées : gymnastique, jeux de lutte, jeux de balles encadrés par les enseignants et les ETAPS de la Ville.

Mercredi 5 février de 14h à 16h au gymnase Paul Tort, au Dojo Municipal et au Stade Paul Tort :

Rencontre inter-centres de loisirs (Bonniol, MES, IME, MJC, Centres Sociaux) autour de différents ateliers d'APS, encadrés par les ETAPS de la Ville, puis :

  • Dylan LEVESQUE, 30 ème rang mondial en VTT DH (club CSO Millau)
  • Sarah DOUININE, championne de France cadette en K1 Rules (Millau multiboxes),

deux sportifs de haut niveau millavois sont venus rencontrer et parler de leur parcours de sportif de haut niveau, leur passion et leur entrainement. Les enfants ont également pu bénéficier d'une démonstration à la fin de la journée.

Jeudi 6 et vendredi 7 février de 14h à 16h30 au gymnase Paul Tort, au Dojo Municipal et au Stade Paul Tort :

Pratiques sportives dans les écoles publiques avec de la gymnastique, des jeux de lutte et des jeux de balles encadrés par les enseignants et les ETAPS de la Ville.

 

 

Projet

Complexe sportif

 

UN COMPLEXE SPORTIF A LA HAUTEUR DES AMBITIONS DU TERRITOIRE

 Conçu pour les 50 ans à venir, la rénovation du secteur de la piscine de Millau pour en faire un véritable complexe sportif profitera d'un rayonnement exceptionnel dès sa mise en route, en 2022, puisqu'il devrait accueillir des délégations nationales et internationales concernées par les JO 2024. 

Le projet concerne la rénovation du centre aquatique avec la réalisation :

  • d’un bassin extérieur de 50 m de type nordique fonctionnant toute l’année ;
  • d’un bassin couvert de 312,5 m² à dominante éducative et ludique ;
  • d’un bassin couvert familial de loisirs-détente de 150 m² ;
  • d’une aire de jeux d’eau couverte de 60 m² minimum.

mais aussi la création 

  • d'une salle d’escalade artificielle avec une salle loisir ; 
  • une salle compétition internationale ;  
  • une salle de bloc ;  
  • un espace pédagogique.

Ces 2 équipements seront complétés par :

  • un espace bien être d’environ 280 m² de surfaces utiles ; 
  • un espace associatif sportif (423 m²), intégrant un secteur de préparation physique sur 285 m² ; 
  • un espace de restauration ; 
  • des espaces extérieurs de jeux et d’agrément ; 
  • ainsi que la reprise et l’amélioration des conditions d’accès et de stationnement.

Le site restera ouvert pendant la période de travaux pour maintenir l'activité des clubs sportifs utilisateurs des équipements et des publics en particulier les scolaires et le grand public. 

 

Place du futur complexe sportif dans le cadre des JO 2024

Il s'agit là d'un équipement emblématique, innovant, inclusif et durable, un point d’ancrage fort non seulement des populations locales et environnantes mais pouvant également rayonner très largement.

Dans le cadre de la labellisation « Terre de Jeux », le complexe sportif fera figure d’équipement phare pour l’accueil des délégations dans le cadre de la préparation des JO de 2024, en particulier pour l’escalade, nouvelle discipline olympique en 2020 et point fort de différenciation dans l’offre des équipements sportifs à l’échelle nationale. Un horizon de moyen terme qui appelle une mobilisation et une coordination des acteurs locaux pour perdurer au-delà même des JO.