Vidéo protection

Millau video surveillance

La Ville de Millau envisage de créer son dispositif de vidéo protection afin de lutter efficacement contre l’insécurité et le sentiment d’insécurité qui existent au cœur de ville de Millau. Ce dispositif permettra de sécuriser les zones sensibles repérées par la commune et par le Commissariat de Police. Ces zones, au nombre de 16, sont soumises à des vols de véhicules, des cambriolages, des dégradations.

L’objectif de ce système de sécurité passive est de contribuer à l’amélioration de la tranquilité publique, au recul des incivilités et de la délinquance, et d’augmenter le sentiment de sécurité.

Cette politique doit se concilier avec l’impératif du respect des libertés publiques et individuelles.
Un diagnostic a été établi par le référent sûreté du département sur la base des faits constatés par les forces de sécurité de l’État compétentes et par la commune.

Début 2017, une première phase sera mise en œuvre avec l’installation du dispositif de transmission, l’implantation de 9 emplacements de 13 caméras et l’équipement du Centre de Supervision Urbaine. Une deuxième phase de l’opération courant 2017, sera réalisée avec la mise en place de 10 emplacements composés de 13 caméras au total. En 2018 il est prévu 8 emplacements avec 10 caméras. En 2019 l’opération sera finalisée avec la mise en place de 6 emplacements pour 8 caméras.

Il a été nécessaire de saisir le Préfet territorialement compétent pour obtenir une autorisation préalable à l’installation d’un système, le dossier est composé conformément aux prescriptions de l’article 1er du décret n°96-926 du 17 octobre 1996. Il a été réalisé par un bureau d’étude spécialisé : EMCI (Etudes Maintenance et Conseil Informatique télécom) en collaboration avec le référent sécurité de la Police nationale.

La vidéo protection participe à la stratégie territoriale de sécurité mise en œuvre dans le cadre d’un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) de Millau.

En parallèle à cette opération, est en cours de réalisation un réseau privé de la commune de déploiement de fibre optique. Celui-ci permettra de relier 35 établissements publics (mairie, communauté de communes, PNR, écoles, CTM, etc).